Accueil > Actualités > Infos Perliculture > Signature de convention pour la promotion de la perle

Signature de convention pour la promotion de la perle


Le ministre du Développement des ressources primaires, Tearii Alpha, et la présidente de la Tahitian Pearl Association of French Polynesia (TPAFP), Aline Baldassari-Bernard, ont signé une convention pour l’attribution d’une subvention de 100 millions Fcfp, soit le double par rapport aux trois dernières années, destinée à la promotion de la perle de culture de Tahiti pour l’année 2017.

Le soutien du Pays est ainsi doublé afin d’apporter davantage de visibilité à ce produit phare de l’économie polynésienne, principalement sur les marchés chinois, dont Hong Kong, japonais et nord-américain, en partenariat avec les associations relais locales telles que TPAHK (Tahitian Pearl Association of Hong Kong) et TPJ (Tahiti Pearl Japan).

TPAFP engage, cette année, un partenariat avec la CPAA (Cultured Pearl Association of America) pour développer une application de formation intitulée « Pearls as One » destinée aux professionnels (bijoutiers, vendeurs) intéressés par la perle de culture de Tahiti. Cette application permettra d’améliorer les ventes. Le programme contient près de 170 pages et vidéos, en anglais, français, espagnol, mandarin, japonais, et bientôt portugais et russe. A l’issue de la formation, les abonnés peuvent obtenir un diplôme professionnel de réussite à la formation dispensée en ligne.

Par ailleurs, TPAFP prévoit également de développer ses outils de communication et notamment sa page Facebook ainsi que son site internet, éléments incontournables d’une communication internationale efficace, et prépare également un évènement phare en 2018 pour rassembler l’ensemble des professionnels. En complément, TPAFP soutiendra la Tahiti Pearl Regatta pour une communication renforcée sur la perle durant l’évènement, ainsi que l’édition de la revue « Tahiti-Luxury & Dreams » destinée à une clientèle touristique haut de gamme.

La perle de culture de Tahiti demeure le principal produit phare à l’export de la Polynésie française. Le Pays mise sur ces actions de promotion en complément de sa réforme règlementaire (voir sur le sujet le site www.perlepf.org) lancée depuis juillet dernier pour redonner davantage de lustre à son trésor des îles.