Accueil > Pêche > Pêche lagonaire > L’exploitation des ressources

L’exploitation des ressources

Effectifs

La pêche lagonaire peut-être définie comme l’ensemble des activités touchant à l’exploitation des ressources biologiques naturelles existant dans les lagons, sur la pente externe des récifs ou sur le littoral des îles sans récifs, jusqu’à une profondeur d’environ 100 mètres.

Le registre de la chambre de l’agriculture et de la pêche lagonaire (CAPL) recensait 5 000 pêcheurs professionnels en fin de l’année 2013 (selon le critère d’une production minimale de 4,3 tonnes/an par pêcheur, collecte de coquillages non comprise).

Le véritable effectif de pêcheurs professionnels, lesquels tirent l’essentiel de leurs revenus de la pêche, est probablement supérieur dans la mesure où ce registre ne tient compte que des demandes volontaires et ne constitue pas un recensement exhaustif.

Les quantités lagonaires commercialisées

Plusieurs sources de données sont disponibles : elles concernent les quantités de poisson transportées par voie maritime des îles vers Tahiti (STMA), les quantités transportées par avion vers Tahiti (Air Tahiti), les ventes dans 3 marchés municipaux (Papeete, Pirae, Uturoa), et des données issues d’enquêtes réalisées par le service de la pêche dans l’archipel de la Société.

Pour obtenir ces données consultez le Bulletin de synthèse des données de la pêche professionnelle, de l’aquaculture et de la perliculture